Ma Vie, Ma Santé - Articles en Vedettes

  • Default
  • Title
  • Date
  • Random
jeudi, 07 mars 2013 03:08

Un enfant de 2ans guéri du VIH: Qu'est qui s'est passé?

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Déjà 32 ans que la maladie que donne virus d’Immunodéficience Humaine ( VIH) càd le Syndrome d’immunodéficience acquise (SIDA) est devenue la pandémie principale sur planète et celle de toute une génération. La recherche ainsi que la mobilisation des gouvernement ont caractérise cette maladie qui est devenue, au delà de la santé, un problème multisectoriel. Le nombre d'activités, réunions, conférences y relatives en sont la preuve.

 

De l'autre coté, le traitement et la prise en charge ont évolué au fil du temps passant des milliers de dollars à une dizaine par mois. L'usage précoce des antirétroviraux(ARV)a permis de réduire à des valeurs inférieures à 1% la transmission mère-enfant et d’améliorer la survie des enfants séropositifs.

 L'actualité de la semaine vient de l'étude présentée par une scientifique de l’hôpital John-Hopkins à Baltimore (Deborah Persaud) à la 20e conférence annuelle sur les rétrovirus et infection opportuniste à Atlanta, USA.

Contrairement à l'adulte où un cas de guérison a déjà été documenté, celui du patient de Berlin (devenu séronégatif après avoir été greffé de la moelle osseuse pour un cancer de sang, le patient ayant bénéficié dont de la présence d'une mutation génétique rarissime empêchant la pénétration du virus dans les cellules pour se multiplier), chez l'enfant l'amélioration naturelle sans ARV n'a jamais été rapportée.

 L'histoire de cet enfant de deux ans et demi suivi à l’hôpital Jackson au Mississippi, USA sort de l’ordinaire. Ayant été suivi jusqu'à 18 mois suivant le protocole en vigueur (traitement précoce à vie), l'enfant n'a plus été ramener par sa mère pour suivi. Ainsi naturellement 10 mois après et sans traitements, on s'attendrait "logiquement" à une charge virale élevée et une destructions avancées de son système immunitaire (de défense). Surprise a été de constater un état stable sans ARV, charge virale négative avec les test couramment utilisés ( mais des traces de virus encore présentes).

 Les auteurs parlent d'une guérison "fonctionnelle" car le système immunitaire seul permet de garder les virus à des taux non détectable en routine. Reste à savoir: pour combien de temps?, par quel mécanisme?, y a-t-il autre chose?... L'hypothèse avancée est: "le traitement très précoce empêche au virus de constituer des 'réservoirs' à partir desquels il y a multiplication et permet au système immunitaire de bien se défendre". Reste à savoir comment généraliser une seule observation parmi les 330.000 enfants atteints chaque année à travers le monde? sachant que ne pas administrer précocement des ARV à un nouveau-né séropositif est un problème éthique, car son efficacité a été documentée.

"Wait & see" comme disent les utilisateurs de la langue de shakespear.

Par le Dr. Aimé Kazadi

Lu 3920 fois Dernière modification le mercredi, 13 mars 2013 19:01

Ma Vie, Ma Santé, Videos en vedettes

 

Les Soins de vos Cheveux

 

La rentrée Scolaire, comment ....

 

Avez-vous écrit votre testament?

 

Conseils contre les maux de dos